A la découverte de la chimio prophylaxie ou traitement anti paludisme

Selon les statistiques, le paludisme serait parmi les premières causes de mortalité dans le monde. Il est causé par les moustiques et se protéger contre eux est une des mesures préventives les plus efficaces. Selon les experts, il n’existe aucun moyen préventif capable à lui seul, de conférer une protection totale contre le paludisme. En complémentarité, il faut donc recourir aux différents traitements anti paludisme.
Il ne s’agit toutefois pas de faire de l’automédication, puisque ledit traitement doit en principe faire suite à une consultation médicale. Son nom? la chimio prophylaxie.

De quoi est-il concrètement question ?

traitement 1-mondesanspalu

Certains médicaments permettent de prévenir le paludisme

Il s’agit du traitement préventif contre le paludisme qui se base sur la prise d’un médicament à faible dose. Cette mesure dépend de nombreux facteurs, qui sont :

  • Le pays visité, ou même une région à risque se trouvant dans le pays
  • La saison durant laquelle s’effectue le voyage
  • La durée et les conditions dans lesquelles se déroule le séjour
  • L’importance de la transmission, mais également l’âge et le poids du voyageur
  • Les antécédents médicaux personnels
  • Le respect des différentes contre-indications médicales

Par ailleurs, le traitement anti paludisme ne peut être prescrit que par un médecin. Il devra être débuté la veille du départ vers une zone à risque. On doit également le prendre durant tout le séjour et continuer une semaine après le retour. Comme on peut s’en douter, ce traitement vise à prévenir toute survenue de la maladie. Il n’écarte pas le risque de paludisme car depuis des années, les parasites sont de plus en plus résistants. Si vous voyagez loin des centres sanitaires, il est nécessaire de posséder un médicament curatif contre le paludisme pour faire face à un éventuel accès fébrile.

Les effets secondaires

traitement 3-mondesanspalu

Choisissez le traitement préventif adapté contre le paludisme

En fonction du traitement anti paludisme que vous prenez, il n’est pas rare d’observer quelques effets secondaires. Bien entendu, ils sont très variables d’une personne à une autre. Les plus populaires, sont en effet des vomissements, des vertiges et des nausées. Ils apparaissent le plus souvent lorsqu’on est sous traitement prophylactique, mais diminuent au fur et à mesure avec le temps. Il existe également, des effets secondaires moins fréquents tels que :

  • Les troubles neurologiques et psychiatriques : ils regroupent entre autres certains troubles visuels, des crises de panique, une humeur dépressive, etc.
  • Différents troubles cardiovasculaires
  • Des troubles cutanés
  • Quelques malaises, l’anorexie ou encore, l’asthénie

Ce sont des effets le plus souvent notés dans le cadre d’une prise de traitement comprenant de la mefloquine. C’est pour cela qu’avant de se mettre sous un traitement contre le paludisme, il faut consulter un médecin. Il procèdera alors à une prescription adaptée à la personne concernée. En outre, grâce aux différentes recherches menées par les chercheurs, un nouveau type de traitement efficace contre la maladie a été mis au point. Il s’agit des CTA. Ils remplacent valablement, les traitements classiques inefficaces contre le paludisme, ce qui atteste d’une avancée certaine sur le terrain de la lutte contre le paludisme.

Envie d’en savoir plus?

2 commentaires

  1. […] risque d’attraper la maladie est présent dans certains endroits du pays, il faut recourir à la prévention du paludisme au Vietnam. Certaines parties du pays sont épargnées, et il […]

  2. […] tous les traitements efficaces contre le paludisme, on retrouve en bonne place la doxycycline. Il s’agit d’un antibiotique […]

Laissez un commentaire