Posts de Stéphanie C. Tohon

Paludisme au Mexique: pas de risques pour le tourisme

D’après l’OMS et toutes les autres institutions ayant réalisé des rapports à propos du paludisme, les risques les plus grands sont situés dans l’ordre de présentation: en Afrique, en Asie, Au Moyen-Orient et en Amérique Latine. L’Amérique Latine est la région la moins inquiétée dans le monde mais de tous les pays exposés au paludisme…

Lire la suite

Paludisme à Madagascar: le lourd tribut de 2015

L’île de Madagascar est depuis de nombreuses années, une zone rouge où le paludisme fait des victimes comme partout en Afrique noire. Les actions de L’OMS effectuées par le biais du programme de lutte contre le paludisme font souvent état d’une maîtrise de la maladie. Toutefois, les problèmes économiques et politiques qui ont secoué le…

Lire la suite

Test du paludisme: quelle est la meilleure option?

Le test du paludisme est une nécessité prescrite par l’OMS dans le traitement de cette maladie afin d’éviter l’application de traitements symptomatiques. En effet, il ne suffit pas d’une fièvre pour conclure à un cas de paludisme, même dans une région à risque. Pour tout type de maladie, un test est prescrit pour confirmer le…

Lire la suite

Paludisme au Cambodge: que savoir pour un voyage tranquille?

Le Cambodge est la nouvelle destination touristique pour les personnes qui ont réellement soif d’exotisme et de tradition, ainsi que celles qui considèrent que les Antilles, c’est surfait. Comme de nombreux pays d’Asie, le climat de cette nation est propice au développement du paludisme. Pour ceux qui l’ignorent ou en savent très peu, le paludisme…

Lire la suite

Le cycle du paludisme

Au commencement était une piqûre… puis deux et parfois plus Contrairement à ce que l’on peut s’imaginer dans certains pays impaludés, le paludisme ou la malaria n’est pas une maladie à déclenchement immédiat. On peut la comparer à une bombe à retardement dont le compte à rebours est déclenché par un parasite. Une fois inoculée,…

Lire la suite

L’OMS plus engagée que jamais dans la lutte contre le paludisme

Paludisme, malaria. tels sont les deux noms utilisés pour désigner la pathologie causée par le plasmodium. Ce parasite est transmis à l’homme par le biais de l’anophèle femelle, un moustique qui est également l’unique vecteur de la maladie à ce jour. On distingue quatre types de plasmodiums responsables du paludisme : Plasmodium falciparum. Cette espèce est…

Lire la suite