Ces concepts créatifs qui pourraient améliorer les résultats de la lutte contre le paludisme

J’ai fait un rêve ! Et si d’ici 2020,  des technologies accessibles à tous étaient conçues pour lutter durablement contre les moustiques où sensibiliser les populations les plus exposées sur l’importance de se protéger de la piqûre des moustiques vecteurs du paludisme, quelles formes auraient-elles ?

J’ai ma petite idée sur la question depuis qu’un matin… un de plus, un de trop, m’en allant sacrifier aux exigences physiologiques post réveil, j’ai croisé ce qui m’a semblé être une « horde »  de moustiques virevoltant joyeusement autour de mon lit après que mon corps leur ait servi de festin durant la nuit. Gonflée à bloc contre cette espèce pour laquelle je ne ressentais aucune amitié du fait des démangeaisons résultant de leurs piqûres, je me suis penchée sur ces moyens technologiques qui tout en restant ludiques, pourraient servir cette fin que je poursuivais.

Il est apparu que des concepts existants pouvaient être détournés tandis que d’autres, servaient déjà ma cause. Voici le point des découvertes :

Nightmare Malaria

smart

Il est possible de se servir d’applications mobiles pour contrer le paludisme

C’est le titre assez prometteur d’un jeu pour smartphone conçu par des étudiants américains dans le cadre d’un programme de collecte de fonds,  « The Establishment for the Greater good (EGG) », destiné au financement de la lutte contre le paludisme.

Le jeu assorti d’une vidéo bande-annonce, débute à l’heure du dodo. Une fillette se met au lit et glisse doucement dans un rêve qui vire au cauchemar. Elle est poursuivie par des moustiques qui vont lui transmettre le paludisme. Dans sa peau, vous luttez pour éviter les piqûres. Durant les 21 niveaux, le joueur est plongé dans un décor sombre où il découvre les effets du paludisme dans l’organisme, en particulier sur le cerveau.  Il comprend également qu’une moustiquaire imprégnée l’aurait protégé des souffrances rencontrées. Edifié, il a une nouvelle vision du paludisme.

A côté de ce jeu qu’il est possible de télécharger via votre playstore, nous vous proposons trois concepts qui emploient la réalité augmentée. Celle-ci crée des images en 2 et 3D dans un univers réel affiché sur  un support tel que le téléphone, la télévision, les tablettes… Voici les jeux qui pourraient être créés à partir des principes sur la base des concepts sélectionnés :

Moustiques GO

gamer

Lutter contre le paludisme grâce au jeu, c’est possible!

Après la frénésie provoquée par Pokémon Go, découvrez le jeu moustique GO. Basé sur le même principe que le jeu de la firme Nintendo, Moustique Go permet de localiser autour de vous tous ces perfides moustiques qui attendent de passer à table. Une fois l’application téléchargée, il vous suffira de scanner votre environnement pour qu’apparaissent à l’écran la menace ailée. Une fois mise à nue, débarrassez-vous d’elle à force d’insecticide et de raquette anti-moustique. Un dernier scan sera toutefois nécessaire pour vous assurer que votre environnement est plus sain.

Cette application donne encore plus d’impact aux moyens de lutte contre les moustiques.

Virtuali-Tee le t-shirt d’apprentissage du paludisme

t

Plutôt originale, l’idée du T-shirt contre le paludisme!

il y a quelques mois,  la startup Curiscope a créé un t-shirt spécial dont l’usage permet de visualiser l’intérieur d’un torse. Le t-shirt s’emploie avec une application qui réagit quand elle visualise le motif du t-shirt et laisse entrevoir l’intérieur du torse. L’utilisateur peut cliquer sur un organe pour s’immerger au sein de celui-ci.

Aujourd’hui, ce concept pourrait révolutionner le domaine de la sensibilisation qui atteindrait plus aisément ses cibles. Dans les écoles, les hôpitaux, en zone rurale les parents seraient alors plus réceptifs aux conseils prodigués s’ils réalisaient grâce aux animations, les risques qu’ils encouraient.

Un dernier concept en cours de création par les designers, met en relief les éléments de vote environnement qu’il faut améliorer pour un intérieur plus art-déco. L’application en cours d’édition devrait être présentée en janvier 2017 par la startup française qui la conçoit. Une fois détournée pour servir la cause du paludisme, cette application mettrait en exergue les éléments de votre environnement qui favorise la prolifération des moustiques. Par exemple, en scannant votre jardin après la pluie, l’application indiquera les eaux stagnantes qu’il faudrait vider…

Voici donc le fruit de notre réflexion sur l’orientation que devrait prendre la lutte contre le paludisme. En attendant que la technologie veuille bien nous exaucer, je vous conseille de dormir sous moustiquaire imprégnée.

Pour en savoir plus:

2 commentaires

  1. […] a par ailleurs, loué les différents efforts déployés dans le centre hospitalier en faveur de la lutte contre la maladie. En effet, un véritable système y est mis en place, pour assurer un avenir à la famille en […]

  2. […] projet bénéficie pour cinq années d’un financement de 121 millions de dollars au total pour la lutte contre le paludisme. De ce montant, une dizaine de million ira à l’Organisation ouest africaine de la Santé (OOAS). […]

Laissez un commentaire