Informations utiles pour éviter le paludisme en Chine

Comme beaucoup d’autres pays du monde, la Chine fait face à la menace que constitue le paludisme, bien que le paludisme en Chine soit nettement moins dangereux que dans d’autres pays. En Chine comme ailleurs, le degré de contagion est fonction des régions. Notez qu’il est assez élevé dans les zones rurales. En fonction des saisons et des endroits, le pic est atteint en fin de saison des pluies. Découvrez à travers cet article, l’essentiel des informations à connaître si vous envisagez de voyager vers le pays de la grande muraille.

Le paludisme en Chine: variable en fonction des saisons et des régions

c2

La Chine a quelques attraits d’exception

La forme la plus connue de paludisme en Chine est celle causée par le plasmodium falciparum. On la retrouve très souvent dans les provinces de Hainan et Yunnan. Si le plasmodium falciparum est le plus virulent, on retrouve également le plasmodium vivax dans certaines provinces et régions. Entre autres, ce sont :

  • Fujian
  • Guangdong
  • Guangxi
  • Guizhou
  • Hainan
  • Sichuan
  • Xinjiang

D’autres régions du pays, sont faiblement exposées au paludisme causé par le plasmodium vivax. Parmi celles-ci, figurent notamment Anhui, Hunan et bien d’autres. Quant aux voyageurs qui mettraient le cap sur la Chine, les médecins informent qu’il existe un risque plus élevé dans certaines zones sur la période allant de juillet à novembre.

La chimio-prophylaxie: une option de prévention intéressante

c4

En préparant bien votre voyage, vous devriez éviter le paludisme en Chine

La chimio-prophylaxie est une façon efficace de prévenir le paludisme. Les voyageurs désireux de se rendre en Chine devraient donc l’adopter après consultation d’un médecin. L’avantage de cette méthode, c’est qu’on peut l’adapter en fonction du pays concerné. Pour peu que le médecin ait accès à certaines informations(âge, éventuelle grossesse ou contre-indications), il peut prescrire un traitement personnalisé. Ce qu’il faut toutefois retenir, c’est qu’il n’y a aucune possibilité de souffrir du paludisme dans les centres urbains chinois. En fonction des régions dans lesquelles on souhaite se rendre, il est possible de suivre un traitement adapté pour se protéger. De nombreux médicaments existent comme la doxycyline, et peuvent être utilisés à cet effet.

L’idéal pour partir tranquille et sans stress est d’acheter ses médicaments avant de voyager vers la Chine. De cette façon, vous-vous assurez de la qualité des produits que vous avez car il existe un grand risque de contrefaçons sur place. Par ailleurs, vous avez tout intérêt à ne pas accepter les produits miracles qu’on pourrait vous proposer contre le paludisme. En outre, si vous avez des accès de fièvre, n’hésitez pas à consulter un médecin. En dehors de toutes ces recommandations, faites en sorte de vous protéger des piqûres de moustiques et votre séjour en Chine se passera pour le mieux.

Envie de faire le tour du monde ?

Laissez un commentaire