Paludisme à Lombok : les craintes sont-elles justifiées ?

A Mondesanspalu, nous-nous questionnons très souvent à propos des différentes régions du monde qui sont sous le joug du paludisme. Il est vrai que certains pays ont réussi le formidable exploit de s’en débarrasser, mais d’autres continuent de résister à l’envahisseur tels les irréductibles gaulois (la tribu d’Astérix et Obélix, évidemment). Ont-ils également cette fameuse potion magique qui leur permettra de venir à bout des infâmes assaillants assoiffés de sang ? Pour répondre à cette question et en savoir plus, nous mettrons le cap sur une petite ile volcanique située en Indonésie. Attachez vos ceintures, nous décollons dans un instant.

A la découverte de Lombok

Lombok est une petite ile en Indonésie et se trouve à quelques kilomètres de Bali. En chiffres, elle couvre une superficie de 5200 km2 pour une population estimée à quelques 2,5 millions d’âmes. L’ile a bien moins de charme que sa voisine Bali, mais ses paysages sont surtout composés de plages et de rizières. Lombok est fièrement surplombée par le Mont Rinjani et ses 3726 mètres d’altitude, du haut desquels vous aurez une vue imprenable sur toute l’étendue de l’ile et même un peu au-delà. Le centre et le sud de l’ile bénéficient d’une bonne irrigation, ce qui favorise la culture du riz, de plusieurs épices, de tubercules comme le manioc, etc.

Que faire et voir à Lombok ?

Lombok regorge de paysages d’exception

Sur place, vous ne risquez pas de vous ennuyer. L’ile n’attire pas autant les foules que d’autres hauts lieux du tourisme comme Bali, mais vous en aurez pour votre compte. De très beaux paysages s’étendent à perte de vue, les rizières qui se démarquent du paysage par leur belle couleur gaie sans oublier ces magnifiques plages. Senggigi, Mawun, Aan et Sekotong sont sans aucun doute les meilleurs atouts de l’ile, surtout si vous aimez vous prélasser sur le sable blanc et bronzer au soleil. Si vous êtes en quête de tranquillité et de nouveaux horizons, Lombok a tout pour vous combler. La faune locale est également riche d’une grande diversité et vous pourrez à loisir photographier toutes sortes d’espèces animales telles que :

  • Les perroquets
  • Les lézards
  • Les marsupiaux

Pour ceux qui ont une préférence pour l’exploration des étendues sauvages, Lombok ne compte pas vous décevoir. La partie septentrionale de l’ile vous offre des terres qui n’attendent que d’être visitées. N’oubliez pas votre équipement d’Indiana Jones, car vous pourriez peut être tomber sur des trésors enfouis quelque part. Si par contre vous êtes plus porté vers la tranquillité et d’autres types de découvertes, alors la gastronomie de Lombok devrait vous enchanter. La cuisine locale est surtout basée sur les crustacés et les poissons, avec le riz pour accompagner ces diverses préparations. A cela il faut ajouter les épices qui vous feront planer selon les différents plats locaux que vous aurez décidé de goûter.

En dehors de toutes ces merveilles qui font de Lombok ce petit coin de paradis, n’y a-t-il pas quelque chose qui cloche ? Y aurait-il des moustiques sur cette petite ile d’Indonésie ? Peut-on y attraper le paludisme ?

Lombok n’est pas exempte de moustiques

A la tombée de la nuit sur l’ile de Lombok, il est tout à fait possible d’entendre la mélodie vampirique des moustiques assoiffés de sang. En effet, quelques cas ont pu être repérés dans cette localité qui à l’instar du Bénin, figure dans la Zone 3 du paludisme, laquelle est caractérisée par la chlroroquino-résistance et la multirésistance. L’ensemble des autres iles qui composent l’Indonésie sont également sujette à la maladie à l’exception de la sublime Bali. Pour ce qui est du vecteur de la maladie, c’est l’Aedes Aegypti qui est considérée comme la star locale en charge d’inoculation du paludisme (Source). Mais il ne faut pas pour autant se laisser aller à la panique, car les autorités ont bien la situation en main. En effet, le ministère indonésien de la santé porte à la connaissance de tous ceux qui souhaitent mettre le cap sur Lombok, qu’il s’agit d’une destination sûre en ce qui concerne le paludisme.

Vous n’avez donc rien à craindre de ces petites bestioles si vous prenez des mesures pour les garder à distance.

Prenez quand même des dispositions préventives

L’usage d’un spray anti-moustique est recommandé à Lombok

Bien que la situation du paludisme à Lombok ne fasse pas office de casse-tête, il est préconisé de  suivre un traitement anti-paludisme avant votre départ pour ne pas être victime d’une attaque sournoise de moustiques. En plus de cela, diverses mesures de protections existent pour renforcer votre système de défense :

  • Portez des vêtements longs à la tombée de la nuit en laissant le moins possible de parcelle de peau à portée de dard. Ce faisant, vous serez loin de faire office de proie facile pour les moustiques.
  • Utilisez les produits anti-moustiques tels que les sprays ou les crèmes répulsives, de préférence ceux homologués par l’OMS.
  • Dormez sous moustiquaire, de préférence imprégnée. Assurez-vous de son état. Il serait dommage que les moustiques s’infiltrent pour vous tenir compagnie parce-que votre moustiquaire est déchirée!

En dehors de ces différentes mesures, d’autres possibilités existent si vous comptez vous protéger efficacement contre les moustiques à Lombok. A l’intérieur de votre maison de location ou chambre d’hôtel, les diffuseurs électriques sont d’une grande utilité tandis que les spirales de pyrèthre conviennent plus pour la terrasse ou les espaces ouverts. Vous pouvez également fabriquer votre arme de destruction massive contre les moustiques, en combinant les huiles (source) :

  • De fenouil
  • D’eucalyptus
  • De palme

Voilà, vous disposez donc de toutes les informations utiles pour savourer votre séjour à Lombok. N’oubliez pas d’emporter un appareil photo de bonne résolution afin d’immortaliser vos souvenirs.

Bon voyage !

 

Envie de faire le tour du monde ?

Laissez un commentaire