Les CTA: efficaces pour le traitement du paludisme

Traiter le paludisme de nos jours n’a plus rien d’une équation insoluble. En effet, les progrès de la médecine rendent le traitement du paludisme relativement facile quand la prise en charge se fait assez tôt. Les CTA (Combinaisons Thérapeutiques, à base d’Arthesimine) constituent l’objet du présent article.

S’agit-il d’une solution miracle ?

CTA 1-mondesanspalu

Prendre des médicaments permet de se guérir du paludisme

Les CTA, nous les connaissons tous, à moins de n’avoir jamais souffert du paludisme (ce qui serait pour le moins exceptionnel sous nos cieux quand même;). Mais savez vous que ces médicaments sont les meilleurs antipaludiques du moment? Ils combinent à eux seuls, deux groupes de principes actifs qui agissent différemment. Parmi les traitements du paludisme pour faire face au plasmodium falciparum, l’Organisation Mondiale de la Santé suggère d’utiliser cinq CTA. Le choix ne doit pas se faire de manière hasardeuse ou aléatoire, il doit être sous-tendu par des études d’efficacité thérapeutique pour déterminer les réactions face aux souches locales de cette forme de paludisme.
En somme, les CTA sont le socle du traitement efficace contre le paludisme causé par le Plasmodium falciparum. Grâce aux études, on sait qu’il n’y aura pas de dérivés de l’artémisinine disponible sur le marché avant quelques années. Il est donc de bon ton que leur efficacité soit sauvegardée. Les différents programmes nationaux de lutte contre le paludisme suivent à la lettre les recommandations de l’OMS, quant au suivi régulier des antipaludiques. C’est une mesure très importante pour que les différents traitements qui seront choisis, restent toujours efficaces.

les Cta et leurs recommandations

Pour éviter que l’organisme ne développe une certaine résistance à l’artémisinine, il est recommandé que ce composé et ses dérivés ne soient pas utilisés en monothérapie orale. Par ailleurs, les combinaisons de médicaments à dose sont une bonne alternative (et sont d’ailleurs recommandées) à celles sous forme de plaquette thermoformée.

Dans le cas de paludisme grave, le traitement du paludisme est composé de l’artesunate injectable auquel on ajoute une CTA complète. Dans ce cas, il faudra attendre que le patient soit capable de prendre les médicaments par la voie orale. Dans le cas où il serait impossible de recourir au traitement injectable, les patients souffrants doivent sans plus attendre être soumis à un traitement par voie rectale à base d’artésunate. C’est le préalable avant qu’ils ne soient dirigés vers un centre médical capable de faire suivre un traitement complet par voie parentérale.

En conclusion, on retiendra que les CTA sont désormais les traitements les plus fiables et efficaces contre le paludisme. Les différents organismes en charge de la santé veillent à ce qu’ils soient accessibles à tous. Dans les pays d’endémie, des traitements sont distribués pour soulager les populations.

Apprenez-en plus sur le paludisme!

1 commentaire

  1. […] le déficit des molécules inefficaces contre le paludisme, on peut se rabattre sur la solution des CTA. Il s’agit de nouveaux traitements qui sont d’une meilleure […]

Laissez un commentaire